Changement en France

Quel sera le rôle des agences nationales (BnF, ABES) ?

Elles continueront, dans un premier temps, à assurer une continuité de services vis à vis des bibliothèques, qui continueront à récupérer leurs notices selon les modalités actuelles, tout en assumant un rôle de préfiguration et d’expérimentation de la FRBRisation autant que possible en concertation mutuelle. Pendant la période de transition, elles offriront les deux procédures : maintien des modalités actuelles de récupération, d’une part et proposition de notices FRBRisées, d’autre part. Dans le futur, elles alimenteront  et maintiendront des réservoirs de données FRBRisées et en RDF.

Quel est l'échéancier prévu en France concernant la « FRBRisation » des catalogues et l'adoption de RDA ?

Le Comité stratégique sur l’adoption de RDA en France comme les tutelles s’accordent sur une priorité : mettre en œuvre la FRBRisation des catalogues des deux agences bibliographiques nationales en attendant l’adoption d’un nouveau code de catalogage. Il y a des projets en cours du côté des deux agences bibliographiques nationales BnF et ABES (voir sur le site "RDA-en-France" l'extrait du communiqué du Comité stratégique bibliographique du 15 février 2012, portant sur RDA).

A ce jour, on dispose d’éléments de stratégie donnés par le rapport d'orientation présenté par les deux agences bibliographiques nationales, l'ABES et la BnF, au Comité stratégique bibliographique lors de sa réunion du 13 novembre 2012  et dont le compte-rendu a été publié. Ce document dresse un état des expérimentations et des réflexions en cours au sein des deux établissements pour préparer l'avenir des catalogues. La BnF et l'ABES s'engagent dans une démarche commune de redéfinition des modalités de structuration, de production et de diffusion des métadonnées de bibliothèque à l'échelon national, afin notamment de favoriser l'insertion des catalogues des bibliothèques françaises dans le Web sémantique.

Il faut néanmoins souligner que pour certains catalogues et bases bibliographiques, la production de notices orientées FRBR a déjà commencé : c'est le cas du catalogue de la Médiathèque de la Cité de la musique et de la base Electre, par ex.

Il n’y a pas, à ce jour, de date fixée par le Comité stratégique bibliographique pour l'adoption de RDA en France. Le groupe de travail propose des évolutions du code pour le rendre acceptable en France. En parallèle, il travaille à une révision des normes françaises de catalogage en vue d'un catalogage FRBRisé et d'une convergence maximale avec RDA, afin d'assurer la transition vers RDA si les évolutions internationales se révèlaient trop lentes.

Est-ce le moment de se ré-informatiser ?

Si c’est possible d’attendre, c’est mieux car il n’y a pas encore de visibilité sur les modèles de structuration des données qui seront utilisés en France et sur les solutions techniques de nouvelle génération. De nouvelles sociétés émergent avec des projets utilisant les technologies du Web sémantique. Pour l’actualité sur l’évolution des systèmes, voir le site de la FULBI (http://www.fulbi.fr/).

Quand ? (calendrier attendu)

Il faut distinguer plusieurs aspects : FRBRisation des catalogues, catalogage FRBRisé, application de RDA en France.

- FRBRisation des catalogues : il y a déjà des réalisations partielles : catalogue de la Cité de la musique, « theses.fr », « data.bnf.fr » pour l’exposition des données.
Les agences bibliographiques (ABES et BnF) ont été chargées d’expérimenter la FRRisation de leurs catalogues, par le biais de processus automatiques exploitant les données existantes pour dégager les entités FRBR, accompagnés de consignes de catalogage pour favoriser les traitements informatisés. L’ABES a engagé ce travail pour le Sudoc. La BnF poursuit la FRBRisation de ses catalogues à travers « data.bnf.fr » qui va couvrir de plus en plus de ressources variées.

- Catalogage FRBRisé : il s’agit de décrire les entités FRBR présentes dans toute ressource dès le catalogage. C’est fait pour les œuvres musicales à la Cité de la Musique (mais sans isoler les Expressions), dans le catalogage courant dans Electre.Une révision complète des normes françaises de catalogage a été engagée par le Groupe technique sur l’adoption de RDA en France pour donner des consignes en vue d’un catalogage FRBRisé à la source. Les premières recommandations normatives pourraient être publiées en 2015.Toutefois, un catalogage FRBRisé dépend aussi des moyens techniques, donc de l’évolution des formats comme de l’infrastructure des catalogues.

- Application de RDA en France avec deux aspects de la question :

 Les règles elles-mêmes : certaines règles de RDA sont contestées en France (interprétation du modèle FRBR pour les illustrations ou pour les arrangements musicaux par exemple ; peu de progrès en matière d’internationalisation par rapport aux AACR, notamment pour les noms géographiques) qui entraîneraient une régression par rapport à la pratique actuelle dans les catalogues français. C’est pourquoi le Groupe stratégique a décidé de travailler à une évolution de RDA, au travers du groupe d’intérêt européen EURIG (http://www.slainte.org.uk/eurig/index.htm), pour être en mesure d’adopter RDA dans les meilleures conditions.

Le Groupe stratégique est chargé de prendre la décision d’adopter ou non RDA en France. Après un premier arbitrage en 2011 où il a décidé que la priorité était de permettre un catalogage FRBRisé et que seul le scénario FRBRisé d’implémentation de RDA serait intéressant en France, il réexaminera régulièrement la question. La prochaine échéance devrait être 2015.

Les sources pour dérivation de notices : pour l’instant, la mise en œuvre de RDA à la Bibliothèque du Congrès ne correspond pas à un catalogage FRBRisé car les notices créées selon RDA ne contiennent pas certains éléments indispensables comme l’identification de l’œuvre. Cela reste à vérifier pour les autres membres du JSC.

Au niveau français, cela dépend de l’adoption de RDA (cf. point précédent) et du développement d’outils de catalogage appropriés (catalogage FRBRisé).

Evolution des SIGB : comme c’est le scénario FRBRisé d’implémentation de RDA qui est retenu en France, cela implique une évolution des systèmes informatiques (voir question sur ce sujet dans la FAQ, ci-dessous : «  Quel sera l’impact sur les SIGB ? Comment vont-ils s'adapter au modèle FRBR ? »).

Syndiquer le contenu